Accueil Actualités Documentation Téléchargement Vulnérabilités Phishing Hoax Virus Antivirus en ligne Contact
 
Secuser.com
 
GENERAL
Actualité du jour
Lettres d'information
Recommander ce site
Signaler un incident
Nous écrire
 
VIRUS
Alertes virus
Dossiers virus
Alertes par email
Antivirus gratuits
Antivirus en ligne
Désinfection
FAQ virus
 
PROTECTION
Alertes sécurité
Dossier firewall
Alertes par email
Firewalls gratuits
Scanner de ports
Antirootkits gratuits
Traceur IP/domaine
Windows Update
FAQ sécurité
 
PHISHING
Alertes phishing
Logiciels antiphishing
FAQ phishing
 
SPAM
Dossier spammning
Logiciels antispam
FAQ spam
 
VIE PRIVEE
Paiements en ligne
Dossier spywares
Antispywares gratuits
Vos traces sur le Net
FAQ vie privée
 
HOAX
Alertes hoax
Dossier hoax
Dossier viroax
Antihoax en ligne
FAQ hoax
 
NEWSLETTER
Recevez chaque semaine la lettre de Secuser.com :
 
 
ALERTE CONTAMINATION

Virus
Perrun

Perrun est un virus expérimental qui a la particularité de cacher une partie de son code dans certains fichiers de données comme les images au format JPEG ou les documents texte. Les fichiers .JPG ou .TXT ainsi modifiées ne sont cependant pas infectées et ne peuvent pas contaminer un ordinateur sain. Non destructif, Perrun a été envoyé aux éditeurs d'antivirus par son concepteur à titre d'information, mais n'a pas été lâché sur le web.

Perrun est composé d'un troyen extracteur qui peut lire, extraire et exécuter du code viral caché dans des fichiers JPEG ainsi que d'un programme caché dans une image JPEG et capable de se copier lui-même dans des fichiers JPEG, simulant un virus. Pris séparément, ni le troyen extracteur ni l'image contenant du code viral caché ne sont des virus, par contre l'ensemble se comporte vaguement comme un virus multicomposant : comme les images prétendument infectées ne contiennent qu'une partie du virus multicomposant et surtout comme elles ne peuvent pas infecter un ordinateur sain, il est cependant clairement erroné de parler de virus JPEG.

Perrun est d'ailleurs un cas particulier, conçu par son auteur dans le seul but de pouvoir prétendre infecter des fichiers de données unanimement reconnus pour leur sûreté : le véritable danger réside dans le troyen extracteur, qui est un moyen d'exécuter un virus ou tout autre fichier exécutable (backdoor, keylogger, etc.) en le faisant pénétrer dans l'ordinateur sous la forme d'un fichier de données inoffensif et fonctionnel. Accessoirement, si des virus de type Perrun devaient se répandre, il serait également possible de voir circuler des fichiers de données de taille anormalement élevée du fait de leur contenu caché (11 Ko de code viral en plus dans le cas de Perrun) donc faisant perdre inutilement de l'espace disque à l'utilisateur. Si ça n'est pas déjà le cas, il est donc recommandé de configurer votre antivirus pour qu'il scanne toutes les extensions de fichiers lors d'une analyse hebdomadaire, afin qu'il puisse le cas échéant nettoyer les fichiers d'un éventuel contenu importun.

Techniquement, Perrun.A se présente sous la forme d'un fichier exécutable nommé PROOF.EXE (11,8 Ko) capable de s'installer sur les ordinateurs sous Windows 32 bits (95/ 98/ Me/ NT/ 2000/ XP). Si ce fichier est exécuté, il copie sur le disque le fichier extracteur EXTRK.EXE (5,6 Ko) puis modifie la base de registres (HKEY_CLASSES_ROOT\ jpegfile\ shell\ open\ command) afin que ce fichier soit exécuté à la place du visualisateur d'images habituellement associé au format JPEG. Dans le cas de la variante Perrun.B affectant les fichiers texte, l'extracteur se nomme TEXTRK.EXE et modifie la clé HKEY_CLASSES_ROOT\ txtfile\ shell\ open\ command. Lorsque l'utilisateur tente d'ouvrir un fichier de données, le troyen extracteur vérifie le contenu dudit fichier : s'il y trouve du code viral, il l'extrait et l'exécute pour infecter l'ordinateur puis affiche l'image, sinon l'image est affichée directement.

L'éditeur d'antivirus qui a choisi de médiatiser l'existence de Perrun l'a fait en des termes peu clairs voire alarmistes qui ont favorisé la diffusion d'informations fausses ou inutilement inquiétantes, annonçant notamment la propagation d'un virus JPEG. Une annonce d'autant plus regrettable que certains virus existants comme Magistr.B se propagent en pièce jointe accompagnés d'un autre fichier qui peut être une image JPEG ou un fichier texte copié sur le disque dur de la victime, sans aucun rapport avec Perrun. Ce traitement médiatique excessif et erroné pourrait valoir à Perrun de se retrouver prochainement classé également parmi les hoax.

Antivirus en ligne gratuit pour rechercher et éliminer un virus

Dossier Secuser.com sur les virus

Abonnement gratuit à la lettre Secuser Alerte pour être prévenu de l'apparition des nouveaux hoax et virus

 

Network Associates s'excite pour rien autour du format .jpeg
17/06 - LMI (lire l'article)

Les images JPeg peuvent cacher un nouveau virus mutant
14/06 - ZDNet (lire l'article)

 
PUBLICITE
 
RECHERCHE
Recherchez un mot-clé
dans le site Secuser.com :

 
LIENS AMIS
Hoaxkiller.fr
Ne vous laissez plus piéger par les fausses informations qui envahissent le Net.
Inoculer.com
Annuaire de logiciels gratuits pour protéger votre ordinateur.
 
  Copyright © 1998-2017 Emmanuel JUD - Tous droits réservés - Secuser est une marque déposée - Charte vie privée
Outils gratuits - Guides gratuits - Livres - Glossaire - Fils d'information - Bannières et boutons