Accueil Actualités Documentation Téléchargement Vulnérabilités Phishing Hoax Virus Antivirus en ligne Contact
 
Secuser.com
 
GENERAL
Actualité du jour
Lettres d'information
Recommander ce site
Signaler un incident
Nous écrire
 
VIRUS
Alertes virus
Dossiers virus
Alertes par email
Antivirus gratuits
Antivirus en ligne
Désinfection
FAQ virus
 
PROTECTION
Alertes sécurité
Dossier firewall
Alertes par email
Firewalls gratuits
Scanner de ports
Antirootkits gratuits
Traceur IP/domaine
Windows Update
FAQ sécurité
 
PHISHING
Alertes phishing
Logiciels antiphishing
FAQ phishing
 
SPAM
Dossier spammning
Logiciels antispam
FAQ spam
 
VIE PRIVEE
Paiements en ligne
Dossier spywares
Antispywares gratuits
Vos traces sur le Net
FAQ vie privée
 
HOAX
Alertes hoax
Dossier hoax
Dossier viroax
Antihoax en ligne
FAQ hoax
 
NEWSLETTER
Recevez chaque semaine la lettre de Secuser.com :
 
 
ALERTE CONTAMINATION

Virus
Bagle.Q

Bagle.Q est un virus qui se propage par email et via les dossiers partagés. Il se présente sous la forme d'un message au format HTML dont le titre est aléatoire, sans fichier joint. Si l'ordinateur n'est pas à jour dans ses correctifs de sécurité, la simple ouverture ou prévisualisation du message provoque l'exécution d'un script qui télécharge et exécute le virus à l'insu de l'utilisateur depuis un serveur distant. Bagle.Q installe alors un serveur web sur l'ordinateur infecté, envoie un message piégé aux adresses présentes dans le carnet d'adresses Windows et divers autres fichiers, tente de désactiver un grand nombre de logiciels de sécurité, installe une porte dérobée, infecte les fichiers .EXE du disque puis se copie dans les dossiers partagés.
 

PREVENTION :
Les utilisateurs concernés doivent mettre à jour leur antivirus. En cas de doute, les utilisateurs d'Internet Explorer doivent aussi mettre à jour leur navigateur via le site de Microsoft ou le service WindowsUpdate afin de corriger la faille exploitée par le virus pour s'exécuter automatiquement.

DESINFECTION :
Avant de commencer la désinfection, il est impératif de s'assurer avoir appliqué les mesures préventives ci-dessus afin d'empêcher toute réinfection de l'ordinateur par le virus. Les utilisateurs ne disposant pas d'un antivirus peuvent utiliser gratuitement l'utilitaire de désinfection FxBgleMO pour rechercher et éliminer le virus.

TYPE :
Ver + Infecteur de fichiers

SYSTEME(S) CONCERNE(S) :
Windows 95
Windows 98
Windows Me
Windows NT
Windows 2000
Windows XP
Windows 2003

ALIAS :
Bagle.Q (F-Secure)
I-Worm.Bagle.q (Kaspersky)
W32/Bagle.q@MM (McAfee)
W32/Bagle-Q (Sophos)
W32.Beagle.O@mm (Symantec)
PE_BAGLE.Q (Trend Micro)

TAILLE :
25.600 octets

DECOUVERTE :
18/03/2004

DESCRIPTION DETAILLEE :

Le virus Bagle.Q est une variante du virus Bagle.N. Il se présente sous la forme d'un message vide dont l'objet aléatoire, sans fichier joint :

  • Account notify
  • E-mail account disabling warning.
  • E-mail account security warning.
  • Email account utilization warning.
  • Email report
  • E-mail technical support message.
  • E-mail technical support warning.
  • E-mail warning
  • Encrypted document
  • Fax Message Received
  • Forum notify
  • Hidden message
  • Important notify
  • Important notify about your e-mail account.
  • Incoming message
  • Notify about using the e-mail account.
  • Notify about your e-mail account utilization.
  • Notify from e-mail technical support.
  • Protected message
  • Re: Document
  • Re: Hello
  • Re: Hi
  • Re: Incoming Fax
  • Re: Incoming Message
  • Re: Msg reply
  • RE: Protected message
  • RE: Text message
  • Re: Thank you!
  • Re: Thanks :)
  • Re: Yahoo!
  • Request response
  • Site changes
  • Warning about your e-mail account.

Le message au format HTML exploite la vulnérabilité MS03-040 d'Internet Explorer 5.01 et 5.5 (03/10/03) : si l'ordinateur n'est pas à jour dans ses correctifs de sécurité, la simple ouverture ou prévisualisation du message provoque l'exécution d'un script qui télécharge et exécute le virus à l'insu de l'utilisateur depuis un serveur distant. Le virus se copie alors dans le répertoire System sous le nom DIRECTS.EXE, modifie la base de registres afin d'être exécuté à chaque démarrage de l'ordinateur, puis envoie un message piégé aux contacts dont les adresses figurent dans le carnet d'adresses Windows ainsi que les fichiers .ADB, .ASP, .CFG, .CGI, .DBX, .DHTM, .EML, .HTM, .HTML, .JSP, .MBX, .MDX, .MHT, .MMF, .MSG, .NCH, .ODS, .OFT, .PHP, .PL, .SHT, .SHTM, .STM, .TBB, .TXT, .UIN, .WSH, .XLS et .XML présents sur le disque avec une adresse d'expéditeur falsifiée. Cette adresse est formée à partir du nom de domaine de l'adresse du destinataire, en utilisant comme nom d'expéditeur une adresse falsifiée ou usurpée.

Bagle.Q installe un serveur web rudimentaire sur l'ordinateur infecté (afin de permettre le téléchargement du virus depuis cet ordinateur) ainsi qu'une porte dérobée qui ouvre le port 2556, il infecte les fichiers .EXE de l'ordinateur en y ajoutant son propre code, puis tente de terminer les processus suivants pour désactiver les antivirus et autres logiciels de sécurité correspondants :

  • AGENTSVR.EXE
  • ANTI-TROJAN.EXE
  • ANTI-TROJAN.EXE
  • ANTIVIRUS.EXE
  • ANTS.EXE
  • APIMONITOR.EXE
  • APLICA32.EXE
  • APVXDWIN.EXE
  • ATCON.EXE
  • ATGUARD.EXE
  • ATRO55EN.EXE
  • ATUPDATER.EXE
  • ATWATCH.EXE
  • au.exe
  • AUPDATE.EXE
  • AUTODOWN.EXE
  • AUTOTRACE.EXE
  • AUTOUPDATE.EXE
  • AVCONSOL.EXE
  • AVGSERV9.EXE
  • AVLTMAIN.EXE
  • AVprotect9x.exe
  • AVPUPD.EXE
  • AVSYNMGR.EXE
  • AVWUPD32.EXE
  • AVXQUAR.EXE
  • BD_PROFESSIONAL.EXE
  • BIDEF.EXE
  • BIDSERVER.EXE
  • BIPCP.EXE
  • BIPCPEVALSETUP.EXE
  • BISP.EXE
  • BLACKD.EXE
  • BLACKICE.EXE
  • BOOTWARN.EXE
  • BORG2.EXE
  • BS120.EXE
  • CDP.EXE
  • CFGWIZ.EXE
  • CFGWIZ.EXE
  • CFIADMIN.EXE
  • CFIADMIN.EXE
  • CFIAUDIT.EXE
  • CFIAUDIT.EXE
  • CFIAUDIT.EXE
  • CFINET.EXE
  • CFINET.EXE
  • CFINET32.EXE
  • CFINET32.EXE
  • CLEAN.EXE
  • CLEAN.EXE
  • CLEANER.EXE
  • CLEANER.EXE
  • CLEANER3.EXE
  • CLEANER3.EXE
  • CLEANPC.EXE
  • CLEANPC.EXE
  • CMGRDIAN.EXE
  • CMGRDIAN.EXE
  • CMON016.EXE
  • CMON016.EXE
  • CPD.EXE
  • CPF9X206.EXE
  • CPFNT206.EXE
  • CV.EXE
  • CWNB181.EXE
  • CWNTDWMO.EXE
  • d3dupdate.exe
  • DEFWATCH.EXE
  • DEPUTY.EXE
  • DPF.EXE
  • DPFSETUP.EXE
  • DRWATSON.EXE
  • DRWEBUPW.EXE
  • ENT.EXE
  • ESCANH95.EXE
  • ESCANHNT.EXE
  • ESCANV95.EXE
  • EXANTIVIRUS-CNET.EXE
  • FAST.EXE
  • FIREWALL.EXE
  • FLOWPROTECTOR.EXE
  • FP-WIN_TRIAL.EXE
  • FRW.EXE
  • FSAV.EXE
  • FSAV530STBYB.EXE
  • FSAV530WTBYB.EXE
  • FSAV95.EXE
  • GBMENU.EXE
  • GBPOLL.EXE
  • GUARD.EXE
  • GUARDDOG.EXE
  • HACKTRACERSETUP.EXE
  • HTLOG.EXE
  • HWPE.EXE
  • IAMAPP.EXE
  • IAMAPP.EXE
  • IAMSERV.EXE
  • ICLOAD95.EXE
  • ICLOADNT.EXE
  • ICMON.EXE
  • ICSSUPPNT.EXE
  • ICSUPP95.EXE
  • ICSUPP95.EXE
  • ICSUPPNT.EXE
  • IFW2000.EXE
  • IPARMOR.EXE
  • IRIS.EXE
  • JAMMER.EXE
  • KAVLITE40ENG.EXE
  • KAVPERS40ENG.EXE
  • KERIO-PF-213-EN-WIN.EXE
  • KERIO-WRL-421-EN-WIN.EXE
  • KERIO-WRP-421-EN-WIN.EXE
  • KILLPROCESSSETUP161.EXE
  • LDPRO.EXE
  • LOCALNET.EXE
  • LOCKDOWN.EXE
  • LOCKDOWN2000.EXE
  • LSETUP.EXE
  • LUALL.EXE
  • LUCOMSERVER.EXE
  • LUINIT.EXE
  • MCAGENT.EXE
  • MCUPDATE.EXE
  • MCUPDATE.EXE
  • MFW2EN.EXE
  • MFWENG3.02D30.EXE
  • MGUI.EXE
  • MINILOG.EXE
  • MOOLIVE.EXE
  • MRFLUX.EXE
  • MSCONFIG.EXE
  • MSINFO32.EXE
  • MSSMMC32.EXE
  • MU0311AD.EXE
  • NAV80TRY.EXE
  • NAVAPW32.EXE
  • NAVDX.EXE
  • NAVSTUB.EXE
  • NAVW32.EXE
  • NC2000.EXE
  • NCINST4.EXE
  • NDD32.EXE
  • NEOMONITOR.EXE
  • NETARMOR.EXE
  • NETINFO.EXE
  • NETMON.EXE
  • NETSCANPRO.EXE
  • NETSPYHUNTER-1.2.EXE
  • NETSTAT.EXE
  • NISSERV.EXE
  • NISUM.EXE
  • NMAIN.EXE
  • NORTON_INTERNET_SECU_3.0_407.EXE
  • NPF40_TW_98_NT_ME_2K.EXE
  • NPFMESSENGER.EXE
  • NPROTECT.EXE
  • NSCHED32.EXE
  • NTVDM.EXE
  • NUPGRADE.EXE
  • NVARCH16.EXE
  • NWINST4.EXE
  • NWTOOL16.EXE
  • OSTRONET.EXE
  • OUTPOST.EXE
  • OUTPOSTINSTALL.EXE
  • OUTPOSTPROINSTALL.EXE
  • PADMIN.EXE
  • PANIXK.EXE
  • PAVPROXY.EXE
  • PCC2002S902.EXE
  • PCC2K_76_1436.EXE
  • PCCIOMON.EXE
  • PCDSETUP.EXE
  • PCFWALLICON.EXE
  • PCFWALLICON.EXE
  • PCIP10117_0.EXE
  • PDSETUP.EXE
  • PERISCOPE.EXE
  • PERSFW.EXE
  • PF2.EXE
  • PFWADMIN.EXE
  • PINGSCAN.EXE
  • PLATIN.EXE
  • POPROXY.EXE
  • POPSCAN.EXE
  • PORTDETECTIVE.EXE
  • PPINUPDT.EXE
  • PPTBC.EXE
  • PPVSTOP.EXE
  • PROCEXPLORERV1.0.EXE
  • PROPORT.EXE
  • PROTECTX.EXE
  • PSPF.EXE
  • PURGE.EXE
  • PVIEW95.EXE
  • QCONSOLE.EXE
  • QSERVER.EXE
  • RAV8WIN32ENG.EXE
  • REGEDIT.EXE
  • REGEDT32.EXE
  • RESCUE.EXE
  • RESCUE32.EXE
  • RRGUARD.EXE
  • RSHELL.EXE
  • RTVSCN95.EXE
  • RULAUNCH.EXE
  • SAFEWEB.EXE
  • SBSERV.EXE
  • SD.EXE
  • SETUP_FLOWPROTECTOR_US.EXE
  • SETUPVAMEEVAL.EXE
  • SFC.EXE
  • SGSSFW32.EXE
  • SH.EXE
  • SHELLSPYINSTALL.EXE
  • SHN.EXE
  • SMC.EXE
  • SOFI.EXE
  • SPF.EXE
  • SPHINX.EXE
  • SPYXX.EXE
  • SS3EDIT.EXE
  • ST2.EXE
  • SUPFTRL.EXE
  • SUPPORTER5.EXE
  • SYMPROXYSVC.EXE
  • SYSEDIT.EXE
  • TASKMON.EXE
  • TAUMON.EXE
  • TAUSCAN.EXE
  • TC.EXE
  • TCA.EXE
  • TCM.EXE
  • TDS2-98.EXE
  • TDS2-NT.EXE
  • TDS-3.EXE
  • TFAK5.EXE
  • TGBOB.EXE
  • TITANIN.EXE
  • TITANINXP.EXE
  • TRACERT.EXE
  • TRJSCAN.EXE
  • TRJSETUP.EXE
  • TROJANTRAP3.EXE
  • UNDOBOOT.EXE
  • UPDATE.EXE
  • VBCMSERV.EXE
  • VBCONS.EXE
  • VBUST.EXE
  • VBWIN9X.EXE
  • VBWINNTW.EXE
  • VCSETUP.EXE
  • VFSETUP.EXE
  • VIRUSMDPERSONALFIREWALL.EXE
  • VNLAN300.EXE
  • VNPC3000.EXE
  • VPC42.EXE
  • VPFW30S.EXE
  • VPTRAY.EXE
  • VSCENU6.02D30.EXE
  • VSECOMR.EXE
  • VSHWIN32.EXE
  • VSISETUP.EXE
  • VSMAIN.EXE
  • VSMON.EXE
  • VSSTAT.EXE
  • VSWIN9XE.EXE
  • VSWINNTSE.EXE
  • VSWINPERSE.EXE
  • W32DSM89.EXE
  • W9X.EXE
  • WATCHDOG.EXE
  • WEBSCANX.EXE
  • WGFE95.EXE
  • WHOSWATCHINGME.EXE
  • WHOSWATCHINGME.EXE
  • WINRECON.EXE
  • WNT.EXE
  • WRADMIN.EXE
  • WRCTRL.EXE
  • WSBGATE.EXE
  • WYVERNWORKSFIREWALL.EXE
  • XPF202EN.EXE
  • ZAPRO.EXE
  • ZAPSETUP3001.EXE
  • ZATUTOR.EXE
  • ZAUINST.EXE
  • ZONALM2601.EXE
  • ZONEALARM.EXE

Bagle.Q tente enfin de se propager via les dossiers dont le nom comporte le mot "sharing" ou "share" (comme KaZaa, Bearshare, etc.) en s'y copiant sous divers noms aguicheurs :

  • ACDSee 9.exe
  • Adobe Photoshop 9 full.exe
  • Ahead Nero 7.exe
  • Matrix 3 Revolution English Subtitles.exe
  • Microsoft Office 2003 Crack, Working!.exe
  • Microsoft Office XP working Crack, Keygen.exe
  • Microsoft Windows XP, WinXP Crack, working Keygen.exe
  • Opera 8 New!.exe
  • Porno pics arhive, xxx.exe
  • Porno Screensaver.scr
  • Porno, sex, oral, anal cool, awesome!!.exe
  • Serials.txt.exe
  • WinAmp 5 Pro Keygen Crack Update.exe
  • WinAmp 6 New!.exe
  • Windown Longhorn Beta Leak.exe
  • Windows Sourcecode update.doc.exe
  • XXX hardcore images.exe

Le virus est conçu pour se désactiver lorsque la date du système est égale ou supérieure au 31/12/05, mais il reste présent dans les systèmes déjà infectés, donc une désinfection reste nécessaire.

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES :
-> Abonnement gratuit à la lettre Secuser Alerte pour être prévenu de l'apparition des nouveaux hoax et virus
-> Identifier les fausses alertes virus avec Hoaxkiller.fr
-> FAQ : des dizaines de messages infectés envahissent ma boîte aux lettres. Mon ordinateur est-il contaminé? Comment arrêter ça?
-> FAQ : une alerte m'indique qu'un virus a été trouvé dans un message que j'ai envoyé. Mon ordinateur est-il infecté?
-> FAQ : comment désinfecter le répertoire C:\RESTORE?
-> FAQ : que faire dans le cas d'un fichier "uncleanable" (non nettoyable)?
-> FAQ : comment supprimer un fichier en cours d'utilisation?
-> FAQ : qu'est-ce que le partage de fichiers et comment y mettre fin?
-> Dossier Secuser.com sur les virus

 
PUBLICITE
 
RECHERCHE
Recherchez un mot-clé
dans le site Secuser.com :

 
LIENS AMIS
Hoaxkiller.fr
Ne vous laissez plus piéger par les fausses informations qui envahissent le Net.
Inoculer.com
Annuaire de logiciels gratuits pour protéger votre ordinateur.
 
  Copyright © 1998-2017 Emmanuel JUD - Tous droits réservés - Secuser est une marque déposée - Charte vie privée
Outils gratuits - Guides gratuits - Livres - Glossaire - Fils d'information - Bannières et boutons