Accueil Actualités Documentation Téléchargement Vulnérabilités Phishing Hoax Virus Antivirus en ligne Contact
 
Secuser.com
 
GENERAL
Actualité du jour
Lettres d'information
Recommander ce site
Signaler un incident
Nous écrire
 
VIRUS
Alertes virus
Dossiers virus
Alertes par email
Antivirus gratuits
Antivirus en ligne
Désinfection
FAQ virus
 
PROTECTION
Alertes sécurité
Dossier firewall
Alertes par email
Firewalls gratuits
Scanner de ports
Antirootkits gratuits
Traceur IP/domaine
Windows Update
FAQ sécurité
 
PHISHING
Alertes phishing
Logiciels antiphishing
FAQ phishing
 
SPAM
Dossier spammning
Logiciels antispam
FAQ spam
 
VIE PRIVEE
Paiements en ligne
Dossier spywares
Antispywares gratuits
Vos traces sur le Net
FAQ vie privée
 
HOAX
Alertes hoax
Dossier hoax
Dossier viroax
Antihoax en ligne
FAQ hoax
 
NEWSLETTER
Recevez chaque semaine la lettre de Secuser.com :
 
 
ALERTE CONTAMINATION

Virus
Mydoom.M

Mydoom.M est un virus qui se propage par courriel. Il se présente sous la forme d'un message en anglais dont le titre et le corps sont aléatoires, avec un fichier joint dont l'extension est .BAT, .CMD, .COM, .EXE, .PIF, .SCR ou .ZIP, en se faisant passer notamment pour une mise en garde informant le destinataire que la sécurité de son ordinateur a été compromise et l'incitant à exécuter le fichier joint pour remédier au problème. Si ce fichier est exécuté, le virus s'envoie aux adresses figurant dans le carnet d'adresses Windows, divers autres fichiers ainsi qu'à des adresses collectées via plusieurs moteurs de recherche, puis installe une porte dérobée autorisant la prise de contrôle à distance de l'ordinateur infecté par un individu malveillant.
 

PREVENTION :
Les utilisateurs concernés doivent mettre à jour leur antivirus. D'une manière générale, même si son nom est intrigant ou attrayant il ne faut pas exécuter un fichier joint douteux sans avoir fait confirmer son envoi par l'expéditeur présumé du message puis l'avoir analysé avec au moins un antivirus à jour.

DESINFECTION :
Avant de commencer la désinfection, il est impératif de s'assurer avoir appliqué les mesures préventives ci-dessus afin d'empêcher toute réinfection de l'ordinateur par le virus. Les utilisateurs ne disposant pas d'un antivirus peuvent utiliser gratuitement l'utilitaire de désinfection FxMydoom pour rechercher et éliminer le virus.

TYPE :
Ver

SYSTEME(S) CONCERNE(S) :
Windows 95
Windows 98
Windows Me
Windows NT
Windows 2000
Windows XP
Windows 2003

ALIAS :
Mydoom.M (F-Secure)
I-Worm.Mydoom.m (KAV)
W32/Mydoom.o@MM (Mc Afee)
W32.Mydoom.N@mm (Panda Software)
W32/Mydoom-O (Sophos)
W32.Mydoom.M@mm (Symantec)
WORM_MYDOOM.M (Trend Micro)

TAILLE :
28.832 octets

DECOUVERTE :
26/07/04

DESCRIPTION DETAILLEE :
Mydoom.M se présente sous la forme d'un message dont le titre, le corps et le nom du fichier joint sont aléatoires Quelques titres de messages :

  • delivered
  • hello
  • hi
  • error
  • status
  • test
  • report
  • delivery failed
  • Message could not be delivered
  • Mail System Error - Returned Mail
  • Delivery reports about your e-mail
  • Returned mail: see transcript for details
  • Returned mail: Data format error

Le corps du message est très variable (corps de message vide, caractères aléatoires ou texte en anglais). Un exemple :

  • Dear User of [nom de domaine de l'adresse destinataire]
    We have received reports that your account was used to send a large amount of junk email messages during the week.
    Probably, your computer had been compromised and now contains a hidden proxy server.
    Please follow the instruction in the attached file in order to keep your computer safe.
    Have a nice day,
    [nom de domaine de l'adresse destinataire] user support team.

La pièce jointe possède une extension en .BAT, .CMD, .COM, .EXE, .PIF, .SCR ou .ZIP et un nom aléatoire choisi parmi ces posibilités (par exemple "[votre adresse e-mail].zip") :

  • [adresse e-mail du destinataire]
  • [nom de domaine de l'adresse e-mail du destinataire]
  • readme
  • instruction
  • transcript
  • mail
  • letter
  • file
  • text
  • attachment
  • document
  • message

Si ce fichier est exécuté, le virus se copie dans le répertoire Windows sous le nom JAVA.EXE, modifie la base de registres pour s'exécuter automatiquement à chaque démarrage, puis s'envoie aux correspondants dont les adresses figurent dans le carnet d'adresses Windows ainsi que divers autres fichiers (.adb, .asp, .dbx, .htm, .php, .pl, .sht, . tbb, .txt) en utilisant comme adresse d'expéditeur une adresses choisie aléatoirement parmi celles récoltées sur le disque dur de la victime ou en forgeant une fausse adresse. Pour trouver des adresses, Mydoom.M est également capable de lancer de recherches sur les moteurs search.lycos.com, search.yahoo.com, www.altavista.com et www.google.com afin de collecter d'autres adresses contenant les noms de domaine présents dans les adresses déjà récupérées, ainsi que d'intercepter les adresses présentes dans les fenêtres du logiciel de messagerie Microsoft Outlook.

Mydoom.M copie un fichier SERVICES.EXE également dans le répertoire Windows : il s'agit d'une porte dérobée nommée Backdoor.Zincite.A qui autorise la prise de contrôle à distance de l'ordinateur infecté via le port TCP 1034, laissant l'ordinateur vulnérable à de futures attaques. Le virus tente enfin de télécharger et d'installer depuis un site distant une autre troyen nommé Backdoor.Nemod (également appelé Backdoor.Win32.Surila).

27/07/04 : un virus nommé Zindos.A (également appelé W32.Zindos.A ou W32/Zindos.worm) a été identifié. Spécialement créé pour exploiter la porte dérobée de Mydoom.M afin de se connecter aux machines infectées par ce virus et de les recontaminer dans le but de lancer une attaque par déni de service contre le site Microsoft.com, Zindos est inoffensif pour la majorité des internautes. Victime d'un bug qui lui fait réinfecter à l'infini l'ordinateur contaminé au point de ralentir voire de paralyser le système, sa propagation est restée jusque-là très limitée et devrait rester non significative. Un utilitaire de désinfection est disponible pour détecter et supprimer Zindos.A.

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES :
-> Abonnement gratuit à la lettre Secuser Alerte pour être prévenu de l'apparition des nouveaux hoax et virus
-> Identifier les fausses alertes virus avec Hoaxkiller.fr
-> FAQ : des dizaines de messages infectés envahissent ma boîte aux lettres. Mon ordinateur est-il contaminé? Comment arrêter ça?
-> FAQ : une alerte m'indique qu'un virus a été trouvé dans un message que j'ai envoyé. Mon ordinateur est-il infecté?
-> FAQ : comment désinfecter le répertoire C:\RESTORE?
-> FAQ : que faire dans le cas d'un fichier "uncleanable" (non nettoyable)?
-> FAQ : comment supprimer un fichier en cours d'utilisation?
-> FAQ : qu'est-ce que le partage de fichiers et comment y mettre fin?
-> Dossier Secuser.com sur les virus

 
PUBLICITE
 
RECHERCHE
Recherchez un mot-clé
dans le site Secuser.com :

 
LIENS AMIS
Hoaxkiller.fr
Ne vous laissez plus piéger par les fausses informations qui envahissent le Net.
Inoculer.com
Annuaire de logiciels gratuits pour protéger votre ordinateur.
 
  Copyright © 1998-2016 Emmanuel JUD - Tous droits réservés - Secuser est une marque déposée - Charte vie privée
Outils gratuits - Guides gratuits - Livres - Glossaire - Fils d'information - Bannières et boutons